Textes officiels concernant les conditions d’accès au Diplôme National de Thanatopracteur.

Textes officiels concernant les conditions d’accès au Diplôme National de Thanatopracteur :

Ils sont régis par une partie législative définie par l’article L 2223-45 du CGCT et par une partie réglementaire définie par le Décret D 2223-122 modifié par le Décret n° 2010-516 du 18/05/10-article 1 et définis par les articles D2223-122 à D2223-131.

Téléchargement des textes en PDF,

Cliquez sur les liens ci-dessous :

Textes concernant l’examen d’accès au diplôme National de thanatopracteur.

Décret n° 2010-516 du 18 mai 2010 fixant les conditions d’organisation de la formation et de l’examen d’accès au diplôme national de thanatopracteur

Arrêté du 18 mai 2010 fixant les conditions d’organisation de la formation et de l’examen d’accès au diplôme national de thanatopracteur


http://www.syndicatdesthanatopracteurs.fr/formation-dipl%C3%B4me-de-thanatopracteur/

TEXTES CONCERNANT L’EXAMEN D’ACCES AU DIPLOME NATIONAL DE THANATOPRACTEUR.

CODE GENERAL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES

Partie législative :

Article L2223-45

Un décret prévoit les conditions dans lesquelles un diplôme national de thanatopracteur est délivré et est exigé des thanatopracteurs pour bénéficier de l’habilitation prévue à l’article L. 2223-23.

Partie réglementaire :

Paragraphe 1 : Diplôme national de thanatopracteurs (R)

Article D2223-122

Modifié par Décret n°2010-516 du 18 mai 2010 – art. 1

Les candidats au diplôme national de thanatopracteur doivent avoir suivi les formations théorique et pratique dont les durées, les matières enseignées et les modalités du cursus sont déterminées par arrêté conjoint du ministre de l’intérieur et du ministre chargé de la santé.

Article D2223-123

Modifié par Décret n°2010-516 du 18 mai 2010 – art. 2

La formation pratique aux soins de conservation est délivrée par des thanatopracteurs diplômés dans les conditions définies à l’article L. 2223-45 et exerçant dans une régie, une entreprise, une association ou un établissement habilité dans les conditions définies à l’article L. 2223-23.

Les centres de formation des élèves thanatopracteurs sont responsables de la totalité des formations théorique et pratique et doivent s’assurer que chaque élève est suivi par au moins un maître de stage lorsqu’il est en formation pratique en entreprise.

La formation pratique est appréciée en entreprise par des évaluateurs désignés par le Comité national d’évaluation de la formation pratique des thanatopracteurs.

Article D2223-124

Modifié par Décret n°2010-516 du 18 mai 2010 – art. 3

Peuvent seuls accéder à la formation pratique les candidats ayant été reçus aux épreuves théoriques en vue de l’examen d’obtention du diplôme national de thanatopracteur et classés en rang utile.

Un arrêté conjoint du ministre de l’intérieur et du ministre chargé de la santé fixe annuellement le contingent de places offertes pour la formation pratique, après avis du jury national de thanatopracteur et des organisations professionnelles mentionnées au 3° de l’article R. 1241-1.

Article D2223-125

Modifié par Décret n°2010-516 du 18 mai 2010 – art. 4

L’examen d’accès au diplôme national de thanatopracteur comprend des épreuves théoriques et une évaluation de la formation pratique en entreprise.

Peuvent seuls se présenter aux épreuves théoriques les candidats ayant achevé la totalité de la formation théorique telle que définie à l’article D. 2223-122.

Article D2223-126

Modifié par Décret n°2010-516 du 18 mai 2010 – art. 5

Les membres titulaires et suppléants du jury national chargé d’examiner les candidats au diplôme national de thanatopracteur sont nommés pour une durée de trois ans par arrêté conjoint du ministre de l’intérieur et du ministre chargé de la santé.

Ce jury se compose d’un représentant du ministre de l’intérieur, d’un représentant du ministre chargé de la santé, de trois médecins légistes, anatomopathologistes ou enseignants universitaires de médecine participant ou ayant participé à l’enseignement théorique mentionné à l’article D. 2223-122 et de six thanatopracteurs.

Le même arrêté désigne pour trois ans le président du jury national parmi les membres du collège des enseignants universitaires de médecine ou de personnes qualifiées

En outre, les membres thanatopracteurs sont obligatoirement désignés évaluateurs de la formation pratique par le comité national d’évaluation de la formation pratique des thanatopracteurs mentionné à l’article D. 2223-123

Article D2223-127

Le règlement de l’examen, le programme de l’ensemble des épreuves, les modalités de l’examen ainsi que la notation minimale pour obtenir le diplôme national de thanatopracteur sont définis par arrêté conjoint du ministre de l’intérieur et du ministre chargé de la santé pris sur proposition du jury national.

Article D2223-128

Créé par Décret 2000-318 2000-04-07 jorf 9 avril 2000

Le jury national arrête les sujets des épreuves.

Article D2223-129

Les centres de formation des élèves thanatopracteurs doivent afficher dans leur local d’inscription et communiquer à tout élève désirant s’inscrire les résultats dudit centre à l’examen du diplôme national de thanatopracteur pour les deux années précédentes.

Article D2223-130

Modifié par Décret n°2010-516 du 18 mai 2010 – art. 6

Un arrêté conjoint du ministre de l’intérieur et du ministre chargé de la santé, publié au Bulletin officiel du ministère de l’intérieur et au Bulletin officiel du ministère chargé de la santé, fixe la liste des candidats ayant obtenu le diplôme national de thanatopracteur.

Article D2223-131

Modifié par Décret n°2010-516 du 18 mai 2010 – art. 7

La composition, le rôle et le fonctionnement du Comité national d’évaluation de la formation pratique des thanatopracteurs mentionné à l’article D. 2223-123 et les conditions d’organisation de l’examen d’accès au diplôme national de thanatopracteur sont déterminés par un arrêté conjoint du ministre de l’intérieur et du ministre chargé de la santé.

Publié dans PROGRAMME DIPLOME NATIONAL DE THANATOPRACTEUR | Laisser un commentaire

Comptabilité et Gestion – L’AFFECTATION DU RESULTAT (Bénéfice ou Perte) dans une société.

 

Cours en ligne.

Dictionnaire intégré, cliquez sur le mots soulignés.

Bibliographie :

Résultats de recherche d'images pour « apprendre la comptabilité pour les débutants »

Comptabilité et Gestion

Retenons :

      L’AFFECTION DU RESULTAT (Bénéfice ou Perte) dans une société.

 

La comptabilité sert à déterminer le résultat de l’entreprise et à évaluer sa performance.

Les apporteurs de capitaux (les actionnaires) attendent de l’entreprise qu’elle dégage des bénéfices afin d’obtenir une rémunération sous forme de dividendes ou une plus-value (augmentation de la valeur de l’entreprise). Ce sont les actionnaires qui décident sur proposition du conseil d’administration de la répartition des dividendes au cours d’un vote de l’assemblée générale.


PRINCIPES GENERAUX DE LA REPARTITION DU BENEFICE

1). Le bénéfice à répartir.

Le bénéfice à répartir est constitué par le résultat qui figure au bilan à la clôture de l’exercice, c’est-à-dire le résultat net comptable.

Résultat à répartir = résultat comptable avant impôt impôt sur les sociétés = résultat net comptable.

2). La décision de répartition du bénéfice.

Les dirigeants établissent un projet d’affectation du résultat. Au plus tard, 6 mois après la clôture de l’exercice, le projet est soumis à l’assemblée générale ordinaire des associés qui statue sur les comptes annuels et décide de la répartition du résultat.

Cette répartition doit en outre tenir compte :

  • de règles légales (exemple : constitution d’une réserve légale)
  • de règles statutaires (exemple : constitution d’une réserve statutaire)

3. Les affectations possibles du résultat.

Cas d’un bénéfice : le résultat sera

  •  mis en réserve

Les réserves sont des sommes prélevées sur les bénéfices affectés durablement à l’entreprise.

Elles augmentent les capitaux propres et permettent :

==> d’accroître la garantie des créanciers

==> d’augmenter les moyens de l’entreprise pour financer ses investissements

==> de faire face à des pertes éventuelles.

  •  distribué aux associés, en rémunération de leurs apports sous forme de dividendes
  • reporté à nouveau (créditeur) : il correspond au reliquat qu’il n’a pas été possible d’affecter.

Cas d’une perte

La perte est transférée du compte de résultat à un compte de report à nouveau débiteur.


L’AFFECTATION DU RESULTAT 

  1. La réserve légale

La loi impose aux sociétés  de mettre en réserve légale (compte 1061) une partie de leur résultat.

On doit affecter à la réserve légale 5 % du bénéfice de l’exercice. Cette obligation cesse dès que la réserve légale atteint  10 % du capital de la société.

Dotation annuelle à la réserve légale :

5 % (Résultat net de l’exercice    –   pertes éventuelles exercice précédent  RAN débiteur)

Exemple :

Légende :  N année en cours N-1 année écouléeN+1 année à venir

Application :  la SA NAVIX (capital social de.. 75 000 €) a dégagé au titre de l’exercice N un résultat net comptable de.. 6 646 €

L’exercice N-1 avait constaté une perte nette comptable de .. 530 €

Avant la répartition de bénéfice, le montant porté en réserve  légale est de… 7 470 €

Calculer la dotation annuelle à la réserve légale.

Solution :

Dotation théorique = 5 %  (6 646 530) = 305,80 €

La réserve légale doit être dotée dans la limite  de .. 7 500 €     (10 % du capital social)

Niveau théorique de la réserve après dotation =  7 470 + 350,80 > 7 500 €   

Afin de ne pas dépasser le seuil, la réserve légale doit être dotée en N de : 7 500 – 7 400 € = 30 €

2. Les réserves libres ou facultatives

La dotation d’autres réserves  est libre et dépend de la décision de l’AGO (assemblée générale ordinaire) des actionnaires. Ces réserves prennent souvent le nom de réserves facultatives.

3. Les reports à nouveau

==> Le report à nouveau débiteur ou RAN déficitaire représente les pertes des exercices antérieurs. Lors de l’affectation, son montant viendra s’imputer (diminuer) sur les bénéfices de l’exercice N.

==> Le report à nouveau  créditeur représente la part du bénéfice N dont l’affectation est différée sur N+1.

4. Les distributions

Calcul du bénéfice distribuable

Le bénéfice distribuable est la part des bénéfice que l’AGO (Assemblée Générale Ordinaire)  a le droit de distribuer aux actionnaires. Selon la décision prise par l’AGO, le bénéfice distribuable sera alors conservé en réserve facultative et/ou distribué aux associés au titres des dividendes. Le reliquat éventuel sera mis en report à nouveau (créditeur) pour être utilisé ultérieurement.

Bénéfice distribuable

Bénéfice distribuable  =       Bénéfice de l’exercice      Report à nouveau débiteur (N-1)             – Dotation Réserve légale   +   Report à nouveau créditeur (n-1)

 Dividendes

C’est la part du bénéfice distribuable distribué aux actionnaires en rémunération de leurs apports. La distribution de revenus rassure les associés ou actionnaires mais a pour conséquence une diminution équivalente de trésorerie.

En résumé :

Bénéfice de l’exercice  – Report à nouveau de l’exercice N-1 si débiteur dotation à la réserve légale + Report à nouveau de l’exercice N-1 si créditeur  =  Bénéfice distribuable  – Dotation réserve facultative    Dividendes   =  Report à nouveau exercice N (créditeur)

Suite de l’Application  NAVIX :

Le capital social de la SA NAVIX est constitué de  5 000 actions de ..15 €.

Les statuts de la SA NAVIX prévoient la répartition du bénéfice selon les modalités suivantes :

  • dotation à la réserve légale dans les conditions prévues par la loi
  • sur le solde, il sera attribué une partie à la réserve facultative, une autre partie sera versée aux actions à titre de dividende, et le reste constituera le report à nouveau de l’exercice.

Par ailleurs, pour l’exercice N, l’assemblée générale ordinaire des actionnaires a décidé l’affectation suivante :

Eléments  Justification des calculs  Montant
 Bénéfice à répartir  6 646
 – RAN débiteur (N-1)  – 530
 – Dotation réserve légale Dotation théorique =

5 % (résultat – RAN débiteur = 305,80 €

Réserve. légale  limitée à 10 % de 75 000 €      – 7 500 €

 

 

– 30

 * RAN créditeur (N-1)
 = Bénéfice distribuable 6 086
 – Dotation réserve facultative – 800
 – dividendes  Dividende théorique = (6086 – 800)/5000 = 1,06

Dividende arrondi à l’euro inférieur = 1 € par action soit 5000€ au total

 

 

– 5 000

 = Report à nouveau débiteur (N)  286

Cours en ligne.

Retenons :


Résultats de recherche d'images pour « affectation du résultat sarl »

   Retenons

  1. Cas d’un bénéfice

Si le report à nouveau N-1 est bénéficiaire :

Date  AGO                                                                                           Débit                     Crédit

110…………… Report à nouveau (N-1) – solde créditeur…………  RAN  N-1

120………….. Résultat de l’exercice – bénéfice…   Bénéfice N

         1061……..Réserve légale……………………………………………………………… Dotation N

         1068…… Autres réserves………………………………………………………….. Dotation N

        110……..  Report à nouveau (N) – solde créditeur…………………………………… Reliquat                                                                                                                                                  non distr.

         457…..   Associés, dividendes à payer……………………………………………………Dividendes


                                                                                                             Débit                        Crédit

Si le report à nouveau  N-1 est déficitaire :

120…….. Résultat de l’exercice – bénéfice…………………………Bénéfice N

           119……….  Report à nouveau (N-1) – solde débiteur……………………………….RAN N-1

           1061…….  Réserve légale…………………………………………………………………… Dotation N

           1068…..   Autres réserves…………………………………………………………………..Dotation N

           110…….  Report à nouveau (N) – solde créditeur…………………………………Reliquat                                                                                                                                                 non distr.

           457……   Associés, dividendes à payer……………………………………………….  Dividendes


COMPTABILISATION DE L’AFFECTATION DU RESULTAT 

                                                                                                       Débit                       Crédit

2. Cas d’une perte

119…….  Report à nouveau – solde débiteur………………………. perte

       129… Résultat de l’exercice – perte………………………………………………………….. perte

Selon décision  AGO (assemblée Générale Ordinaire)


3. Application.

Procéder à l’enregistrement comptable de l’affectation des résultats de l’entreprise NAVIX.

                                                                                                                 Débit             Crédit

120…… Résultat de l’exercice – bénéfice……………………………….. 6 646.00

      119…….  Report à nouveau (N-1) – solde débiteur……………………………………. 530.00

      1061…… Réserve légale……………………………………………………………………………   30.00

      1068…..  Autres réserves…………………………………………………………………………   800.00

      110……. Report à nouveau N – solde créditeur………………………………………….  286.00

      457…..  Associés, dividendes à payer………………………………………………………. 5.000.00

Selon décision AGO (Assemblée Générale Ordinaire)


4. Incidence des enregistrements sur le bilan, la trésorerie.

Incidence sur le bilan.

 PASSIF  Avant répartition  Après répartition
 Réserve légale…………..  X  X+ dotation
Réserve facultative……  Y Y + dotation
 Report à nouveau…….  RAN N-1  RAN N
 Résultat de l’exercice..  Bénéfice net comptable  0
 Associés, dividendes à payer  0  Dividendes

Incidence sur la trésorerie :

La trésorerie diminuera lors du paiement des dividendes aux associés.

Complément :

Les  statuts de l’entreprise peuvent prévoir l’affectation d’une réserve statutaire qui se calcule alors juste après la réserve légale.

Bénéfice de l’exercice

–  Report à nouveau de l’exercice N-1 si débiteur

– Report à nouveau de l’exercice N-1 si débiteur

– Dotation à la réserve légale

 –  Dotation réserve statutaire (1063)

+ Report à nouveau de l’exercice N-1 si créditeur

= Bénéfice distribuables

Dotation réserve facultative

Dividendes

= Report à nouveau exercice N (créditeur).

 

Source : Corinne ZAMBOTTO.

 

Publié dans GESTION. | Laisser un commentaire

Réponses aux questions sur L’Alopécie Androgénétique chez l’homme.

Sur la question N° 1.

Réponse :  Faux . Une chevelure normale comporte de.. 100 000 cheveux. La densité moyenne est de … 250 à 350 cheveux/cm2.

Revenir au questionnaire.


Sur la question N° 2

Réponse :  VRAI. Un cheveu pousse régulièrement de 0,2 à 0,5 mm par jour à raison d’un centimètre par mois. Les cheveux ont une croissance rapide.

Revenir au questionnaire.


Sur la question N° 3

Réponse :  VRAI  30  à 80 cheveux sont renouvelés tous les jours.

Revenir au questionnaire.


Sur la question N°4

VRAI/FAUX.   Les gels, laques, mousses et autres cires coiffantes sont un marché en pleine expansion attirant toujours plus d’adeptes, hommes et femmes, dont certains en usent tous les jours. Sur un cuir chevelu sain, il n’y a aucun problème à utiliser des produits fixants même quotidiennement. Il faut toutefois éviter de trop en mettre, pour pouvoir démêler facilement les cheveux. Sinon, on doit tirer trop fort et trop fréquemment sur les cheveux avec le risque de provoquer une alopécie de traction.

En revanche, chez les personnes souffrant de problèmes capillaire, il est formellement déconseillé d’utiliser des produits coiffants car cela risque d’aggraver le problème.

Revenir au questionnaire.


Sur la question N° 5

VRAI Certains hommes tentent de masquer leurs cheveux blancs en pratiquant des colorations, le plus souvent à domicile. En cas de mauvaise utilisation des produits de coloration relativement agressifs, les cheveux fins fragilisés par la sécheresse au moment d’une teinture, sont particulièrement prédisposés aux cassures.

Revenir au questionnaire.


Sur la question N° 6

VRAI  Le brushing agresse les cheveux du fait de la chaleur et de la traction exercée sur le cheveu.

Revenir au questionnaire.


Sur la question N° 7

FAUX  Les UVA et les UVB ont un rôle néfaste sur les cheveux surtout sur les cheveux roux et les cheveux clairs.

Il provoquent une altération des cuticules avec diminution de l’adhésion des écailles cuticulaires :

les cheveux sont alors secs, cassants, rugueux, raides et moins brillants. La coloration est modifiée de façon plus importante au niveau des cheveux clairs car la phéomélanine est plus sensible aux UV que l’eumélanine.

L’humidité du bord de mer est un facteur favorisant de l’altération de la cuticule. Les frottements et le sable accélèrent ce processus. La cuticule est la partie du cheveu la plus atteinte car elle est en surface et qu’elle n’est pas protégée par la mélanine qui se trouve essentiellement dans le cortex. L’oxydation de la kératine due au UV provoque un rupture des ponts disulfures.

Revenir au questionnaire.

Publié dans HISTOLOGIE - ANATOMIE PATHOLOGIQUE. | Laisser un commentaire

L’Alopécie Androgénétique chez l’homme.

 

SOMMAIRE :

  1.  Chevelure normale.
  2.  Quand les cheveux se raréfient.
  3.  Préserver son capital cheveu.

Questions :

  1. Une chevelure normale comporte près de 500 000 cheveux.

Vrai ou faux ?

Réponse.


2. Un cheveu pousse régulièrement de .. 0,2 à.. 0,5 mm par jour.

Vrai ou faux ?

Réponse :


3.  50 cheveux sont renouvelés tous les jours.

Vrai ou faux .

Réponse :


4. Les produits coiffants (gel fixant, mousse) rendent les cheveux plus forts,

Vrai ou faux.

Réponse :


5. Il faut éviter de multiplier les colorations.

Vrai ou faux.

Réponse :


6. Le brushing agresse les cheveux.

Vrai ou faux ?

Réponse :


7. Les UVA et les UVB améliorent la beauté des cheveux.

Vrai ou faux ?

Réponse :

 

 

Publié dans HISTOLOGIE - ANATOMIE PATHOLOGIQUE. | Laisser un commentaire

Apprendre et comprendre la bourse- Economie -Bourse et Finances

APPRENDRE ET COMPRENDRE LA BOURSE

Le rôle de la bourse :

Les Bourses de valeurs ou marchés financiers sont des lieux où s’échangent différents produits financiers, parmi ceux-ci les plus connus sont les actions et les obligations. Nous verrons plus tard qu’il existe une multitude d’autres produits (options, warrants, bons de souscription…) dont le nombre n’est limité qu’à l’imagination des financiers.

La Bourse joue le double rôle d’être à la fois un lieu de financement pour les entreprises, les états ou les collectivités (émission d’actions ou d’obligations) mais également un lieu de placement (investisseurs).

C’est pour cette raison que le marché boursier est scindé en deux sous marchés qui sont respectivement le marché primaire et le marché secondaire.

– Le rôle du marché primaire est d’organiser la rencontre de sociétés cherchant à financer leur développement et des détenteurs de capitaux (on peut faire un parallèle entre le marché primaire et le marché du neuf).

– Le marché secondaire tient plutôt le rôle du marché de l’occasion où les différents intervenants peuvent s’échanger les titres, c’est ce marché qui est bien sur le plus actif puisqu’il s’échange des milliards d’euros par jour à la bourse de Paris.

La bourse joue un rôle primordial dans l’économie contemporaine, les entreprises y trouvent une partie des capitaux nécessaires à leur expansion tandis que l’État y finance le déficit de ses comptes.

À l’origine, la Bourse était un marché supposé ouvert à quiconque souhaitait vendre ou acheter; la Bourse de Paris fut certainement érigée dans cet esprit, et siégea dans un édifice construit aux frais du public. Mais bientôt, on réalisa que pour homologuer ces contrats, il fallait un organisme officiel.

C’est ainsi que les personnes autorisées à exercer en Bourse furent limitées à certaines catégories d’opérateurs, ce sont les sociétés de bourse qui sont aujourd’hui les intermédiaires obligés pour opérer en bourse. En effet un particulier ne peut pas intervenir directement sur le marché, il doit obligatoirement transmettre ses ordres à un intermédiaire financier (société de bourse, établissement financier).

Au contraire des marchés de gré à gré sur lesquels les échanges s’effectuent par accord bilatéral entre un acheteur et un vendeur, la bourse est un marché réglementé qui organise:

La liquidité, c’est à dire la facilité des échanges par la concentration du plus grand nombre possible d’ordres d’achat et de vente.

L’égalité entre tous les intervenants par la transparence et l’accès instantané au marché.

La sécurité, par la garantie que les acheteurs seront livrés et les vendeurs payés à date déterminée.

Enfin, la bourse en tant qu’instrument de placement, permet aux particuliers de devenir les associés des plus grandes entreprises privées industrielles et commerciales par le biais des actions. Elle permet aussi de devenir les créanciers de ces sociétés et de collectivités publiques comme l’État et les grandes entreprises nationales en achetant des obligations.

Source : abc bourse.com

Lexique de la bourse de A à Z

( Consultation, cliquez sur ce lien)

 

Le guide complet de la bourse

Cliquez sur les liens pour ouvrir l’explication :

Vous faites vos premiers pas :

Vous avez une première expérience de la bourse :Vous avez une première expérience de la bourseVous
Vous avez une première expérience de la bourse :
 
Vous êtes un investisseur averti :
Vous êtes un investisseur averti :
 
Gestion de portefeuille et analyse du risque :
Gestion du portefeuille et analyse du risque :
 
Le Forex : investir sur le marché des changes :
Le Forex : investir sur le marché des changes :
 
Investir aux USA :
Investir aux USA
 

Recherchez dans le lexique pour avoir la définition précise (Cliquez sur le lien ci-dessous)

Lexique Bourse Finance Economie 

Comprendre l’analyse financière (en 24 leçons) :

Analyse technique  en 24 leçons :

Visitez le site abcbourse.com

Publié dans Economie - Bourse et Finances | Laisser un commentaire

Révision – Questions d’examen Diplôme National de Thanatopracteur.

 

REVISION

EPREUVES ECRITES DE L’EXAMEN DE THANATOPRACTEUR EPREUVE DE MEDECINE 24 Novembre 2009

Consultation, révision questions d’examen « Diplôme National de Thanatopracteur »

 

Publié dans ANATOMIE | Laisser un commentaire

Hommage à un « Grand Monsieur » de la THANATOPRAXIE.. Jean-Pierre Comtet.

Photo Claude MULOT

 HOMMAGE A UN GRAND MONSIEUR DE LA THANATOPRAXE  Jean-Pierre COMTET.

Le conseil d’Administration de THANATOFRANCE témoigne sa tristesse en apprenant le décès de Jean-Pierre COMTET, un professionnel de la Thanatopraxie et présente ses condoléances à sa famille et ses proches.

Les anciens élèves,  de Jean-Pierre COMTET témoignent également leur tristesse en apprenant la disparition d’un « Grand Monsieur » de la Thanatopraxie et présentent également leurs condoléances à sa famille et ses proches.

MAI 2016

Après une terrible lutte, Jean-Pierre Comtet s’est éteint à l’âge de 63 ans dans la nuit de lundi à mardi dernier. À la tête de la Maison Comtet depuis plus de trente-sept ans, l’entrepreneur de pompes funèbres, marbrerie, chambres funéraires, thanatopraxie, avait su faire évoluer l’entreprise qu’il tenait de ses parents, vers de nouvelles technologies.

Très attaché aux valeurs du terroir et des traditions, Jean-Pierre Comtet, fut également président du Lions club doyen en 2004.

Chacun se souviendra de son rôle prépondérant pendant plus de vingt ans dans l’organisation de l’opération Tulipes contre le cancer.

Jean-Pierre aimait voir ce public venir cueillir les tulipes et ainsi faire un don pour la recherche. Tous ses amis saluent son charisme, sa passion, sa bienveillance. Jean-Pierre Comtet, personnalité locale attachante, laissera le souvenir d’un homme de cœur apprécié de tous.

Lien Hommage :

Publié dans JOURNAL DU THANATOPRACTEUR - THANATOFRANCE. | Laisser un commentaire