Compression du nerf cubital au coude.

Cours en ligne :  

COMPRESSION DU NERF CUBITAL.

Lorsque le nerf cubital se trouve comprimé dans le canal ostéo-fibreux juste en arrière du coude, une anesthésie de la main au niveau des 4ème et 5ème doigts apparait. Un examen (électro-myogramme) confirmera le site de compression du nerf cubital au coude. La notion d’ancienneté des troubles est importante. Dans les formes anciennes, la souffrance du nerf peut être plus sévère. Il existe alors des troubles objectifs sensitifs et moteurs avec d’abord une diminution de la force de serrage puis progressivement une fonte des petits muscles de la main (amyotrophie).

Son traitement :

Le traitement de la compression du nerf cubital au niveau du coude est dans un grand nombre de cas chirurgical  mais on peut parfois proposer une immobilisation du coude par une attelle nocturne dans les formes débutantes. L’intervention chirurgicale  pour décomprimer le nerf se fait sous anesthésie locorégionale du membre supérieur sans hospitalisation (ambulatoire). Dans un  premier temps, on va ouvrir l’arcade sous laquelle passe le nerf. Si la compression siège bien à cet endroit et que lors des mouvements de flexion extension  du coude le nerf reste bien stable dans sa gouttière, ce simple geste suffit à faire disparaître les troubles. Si le nerf est instable dans sa gouttière (lors des mouvements du coude), un geste supplémentaire est nécessaire. On doit sortir le nerf de sa gouttière et le passer en avant de l’épitrochlée.

Suites post-opératoires :

Dans les  suites opératoires, la mobilisation du coude est immédiat. L’évolution est souvent marquée par la disparition rapide des douleurs et des troubles sensitifs dans les formes débutantes. Dans les formes ancienne, les fibres nerveuses sont interrompues. La réparation nerveuse se faisant 6 mois, voire plus, pour récupérer une meilleure sensibilité et une meilleure force en sachant que, lorsque les troubles évoluent depuis très longtemps, la force ne revient jamais complètement.

Les risques d’interventions chirurgicales : Il n’existe pas d’acte chirurgical sans risque de complication secondaire :

* l’infection post-opératoire se maîtrise assez aisément lorsque le diagnostic est précoce : douleurs anormales, pulsatiles, gonflement et rougeur importante. Une ré-intervention est toujours possible.

* gonflement douloureux du coude, puis raideur, complication rare mais préoccupante  (algodystrophie). Cela peut également atteindre la main et l’épaule. L’évolution est traînante, plusieurs mois, plusieurs années. Des séquelles sont possibles,

* les lésions nerveuses sont exceptionnelles. * la récidive est inhabituelle mais n’est jamais exclue.

* une guérison incomplète avec persistance des fourmillements, voire douleurs, perte de force n’est pas une complication mais le témoin de la souffrance persistante du nerf qui a été libéré à un stade où il ne pouvait plus récupérer.

Source Dr DREANT et Dr NORAT. Site à visiter :  Cliquez sur ce lien.

Vous souhaitez poser une questions à ce sujet :   contact@st-francois.fr

A propos thanatofrance

Souhaitant promouvoir la profession de thanatopracteur et d'élaborer également une aide aux étudiants thanatopracteurs, des thanatopracteurs professionnels ainsi qu'un collège de thanatopracteurs avons souhaité mettre en ligne ce site qui nous l'espérons vous apportera toutes les aides en vue de la préparation au diplôme National de Thanatopracteur. Toutes suggestions étant bien venues ! Le Président. POLIMENI Carmel.
Cet article a été publié dans PATHOLOGIES. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.